024Je viens de lire "Le caveau de famille" de Katarina Mazetti (la suite du "Mec de la tombe d'à côté"), lu l'année dernière. C'est la suite de la vie tumultueuse de Benny et Désirée (racontée tantôt par l'un, tantôt par l'autre), ils essaient d'avoir un enfant, pour voir, et ... en ont 1, puis 2, puis un "accident", puis 3, puis...(fin du livre).

L'alternance des narrateurs permet de voir les deux points de vue sur la vie et les rapports amoureux, entre autres, qui sont bien différents. Je m'y suis vraiment retrouvée, et je ne suis sans doute pas la seule. J'aime bien l'extrait suivant (point de vue de Benny): " Comment ça, "aimée", qu'est-ce qu'elle veut dire? Les femmes parlent d'amour et se rappellent les anniversaires de mariage et la Saint-Valentin et elles se pendent à votre cou et demandent si vous les aimez. Bengt-Göran, lui, il a acheté de nouvelles jantes à Violette et moi, putain, j'ai quand même construit la véranda!"

 

 

 

 

L'hiver a frappé à nos portes et tout recouvert d'un épais manteau blanc. Les oiseaux se rapprochent des maisons, et j'aime beaucoup les observer.

                              030

                                         Un rouge-gorge (mon petit préféré) et une mésange

                              031